Thérapie Dorsale selon Dorn

 

C'est au début des années 70 que Dieter Dorn dans l’Allgäu en Allemagne a développé cette technique.

Il a rapidement rencontré un grand succès et de plus en plus de personnes trouvaient soulagement a ses problèmes dorsaux ou articulaires.

La méthode Dorn est un traitement doux des vertèbres et des articulations. Elle peut être utilisée pour traiter des problèmes directement ou indirectement liés à la colonne vertébrale, elle est recommandée pour toutes les douleurs sciatiques ou dorsales aiguës.

Cette méthode n'a pas d'effets secondaires indésirables et est très efficace sans être dangereuse pour autant qu'elle soit appliquée correctement.

Par conséquent, il est vivement recommandé d'être utilisée par des thérapeutes agrées, car une manipulation inadéquate des vertèbres peut avoir des conséquences graves !

 

Qu'est-ce que la méthode Dorn ? 

La guérison par la colonne vertébrale
Grâce au système nerveux qui la parcourt, la colonne vertébrale est l'organe chargé de la distribution de l'énergie dans le corps. C'est en effet à partir de la colonne que nous commandons tous nos organes et toutes les fonctions de notre corps. Et le système nerveux relie chaque vertèbre avec des organes précis. Pour être en bonne santé, il est donc indispensable de posséder une colonne vertébrale intacte. 
Or, quand une vertèbre – voire plusieurs – est déplacée de sa position idéale, ce qui est le cas du 98% des personnes au cours de leur vie, il en résulte une perte d'énergie. En d'autres termes, l'énergie nécessaire à l'accomplissement des fonctions corporelles n'est plus totalement disponible là où nous en avons besoin dans notre corps. Il y a donc des blocages énergétiques. Ces blocages peuvent non seulement être la source de douleurs diverses dans le dos, mais aussi entraîner de nombreuses maladies physiques: maux de tête, insomnies, troubles biliaires, troubles circulatoires, fatigue, constipation, varices, hémorroïdes, et bien d'autres. 
Par ailleurs, pour assurer un bon fonctionnement de la colonne vertébrale, il est essentiel de vérifier la longueur des jambes, car la colonne vertébrale ne peut avoir une bonne assise si sa base, c'est-à-dire les hanches, n'est pas de niveau. 
Au début du traitement de la colonne vertébrale, il faut donc mesurer la longueur des jambes et la corriger au moyen d'une méthode étonnamment facile. Dans la plupart des cas, nos jambes sont de longueurs différentes, bien que cela n'entre pas dans les prévisions de la nature. Après avoir égalisé la longueur des jambes, nous vérifions la position de chaque vertèbre et la remettons en place, si besoin est, par des mouvements qui exercent une pression particulièrement légère sur celle-ci. Relevons ici qu'il ne s'agit pas de chiropraxie. Un seul traitement mène souvent à une amélioration immédiate et à un bien-être accru. Nous nous sentons alors plus léger, plus grands et moins prisonniers de la douleur. Dans d'autres cas, quelques séances supplémentaires seront nécessaires, notamment lorsque nous nous trouvons en présence de déplacements de vertèbres particulièrement prononcés. 
Il va de soi que la musculature devra s'adapter à la nouvelle position de la vertèbre, ce qui prendra quelques jours. Durant les 2 à 3 jours qui suivent le traitement, vous devrez donc vous abstenir de faire de gros efforts. 
La remise en place de la colonne vertébrale ne se contente pas d'accroître le flux d'énergie: elle peut également rappeler des souvenirs et des émotions que vous devrez travailler. Parfois, les expériences restent inscrites dans les vertèbres déplacées ou dans les blocages. Une fois ceux-ci complètement levés, le flux d'énergie revient et la guérison peut commencer.
Dieter Dorn a reçu cette méthode de façon intuitive il y a environ 20 ans et la pratique depuis lors avec grand succès. Par rapport à toutes les autres méthodes, ses atouts sont la simplicité et l'efficacité. Et c'est précisément la simplicité qui est souvent un puits de vérité et d'aide.

 

 

 Texte copie du site de Pascal Cavin.